Le métier de chauffeur de bus

Calme, maîtrise de soi et sens des responsabilités sont les maîtres-mots du métier de chauffeur de bus... (on dit machiniste-receveur!) Gérer au mieux, et simultanément, les aléas de la conduite d'un engin de 2m50 sur 12m dans les embouteillages parisiens et les multiples situations conflictuelles tout en essayant de garder le sourire et la bonne attitude n'est pas toujours chose facile! ...et il est vrai que face aux multiples marques de mépris et d'impolitesse que nous rencontrons à chaque course, il nous arrive bien souvent d'avoir envie de nous enfermer à notre tour dans cette "bulle" d'indifférence et de dédain, en guise de "protection"...

C'est pourtant un engrenage négatif que nous ne souhaitons résolument pas... croyez-le! Ne sous-estimons pas le grand pouvoir des petits gestes... Un simple sourire ou quelques mots amicaux (comme il s'en échange tout de même tout aussi fréquemment ;-) peuvent réellement embellir sensiblement notre vie quotidienne... Quelques anecdotes à noter aussi parfois! Il suffit de peu pour TOUT changer! Pourquoi ne pas essayer ?

Paradoxe que de vous écrire tout ceci par le biais d'un site internet, alors que nous nous rencontrons tous les jours dans l'autobus où il serait pourtant si facile de se parler (!).

Les quelques pages formant ce site ont ainsi principalement pour but de contribuer à cette communication et atténuer cette tendance (mutuelle) négative au mépris et à l'irrespect... Nous faire mieux connaître auprès de vous en vous expliquant un peu les rouages de notre métier et nos façons d'agir qui peuvent parfois vous sembler incorrectes ou mal venues, alors qu'elles ont souvent un sens pratique que nous n'avons que rarement le loisir de vous démontrer...

Notre petite tentative pour répondre aux questions que vous vous posez sur nous.



...du métier de "Machiniste-receveur" sur la ligne 38...

Il existe quatre catégories de services : Les matinaux, les après-midis, les nuits et les "deux-fois" (une partie le matin et une partie l'après-midi).

Le premier (ou la première ;-) machiniste de la ligne 38 à se présenter au dépôt des autobus le matin arrive à 5h43 (!) Les autres se présentent ensuite à la fréquence des départs devant être effectués (toutes les 10mn le matin tôt puis environ toutes les 4mn aux heures de pointe). Il à en tout et pour tout dix minutes pour: remplir sa feuille de route, récupérer sont "radar" et ses plaques de police (numéro du bus), voir quelle voiture lui a été affectée et à quel endroit du dépôt elle est garée, aller la chercher, la préparer et sortir en direction du terminus pour effectuer son premier départ quelques minutes après...

Laurent

Les machinistes, notamment pour les services d'après-midi et de soirée, peuvent aussi prendre leur service directement au terminus, leur voiture étant déjà sur place, soit sortie par un autre machiniste, soit ayant déjà roulé sur ligne (certains bus sortent du dépôt vers 6heures du matin pour n'y retourner que le soir vers minuit!... et les chauffeurs se passent le relais au fil de la journée).

Tout le service à effectuer est inscrit sur une plaque que l'on appelle "radar" et où tous les départs de l'autobus pour une journée sont inscrits. Lorsque le machiniste a terminé son service, il laisse la place au suivant au terminus, ou bien ramène sa voiture au dépôt où le plein d'essence et le nettoyage (intérieur et extérieur) sont alors effectués.

panorama

Si les autobus de la ligne roulent 7 jours sur 7, les chauffeurs, eux, ont besoin de se reposer quand-même un peu... Une grille de repos (ci-dessous) est ainsi déterminée et consultable par chaque machiniste. En général un service différent, attribué dans l'ordre décroissant, lui est affecté chaque semaine. Cela lui permet de définir en premier lieu ses journées de repos (ici en noir) en fonction de la période de l'année (hiver, juin & sept, juillet ou août), et ensuite les numéros des services correspondant au jour donné.

Un service, le 48ème par exemple, n'aura pas les mêmes horaires en janvier qu'en mars... ni même un Lundi par rapport à un mardi de la même semaine (!)... C'est un peu compliqué, mais on s'y retrouve!... Ces horaires sont calculés en fonction du traffic et de l'affluence-voyageurs prévue (période d'ouverture des "grands magasins", jours fériés, vacances scolaires, etc...) pour une période de l'année donnée. En moyenne les horaires d'un service sont calculés environ deux mois avant son application.


etc...

Une grille similaire est applicable pour les agents "hors-lignes" (non affectés à une seule ligne). La lecture des repos reste la même, mais les services à effectuer, ainsi que la ligne attribuée, ne sont révélés que 48 heures à l'avance.

De nombreux agents "hors-lignes" conduisent le 38 chaque jour (services non-couverts, agents malades, renforts)... De même, certains agents du 38 sont parfois amenés à aller conduire une autre ligne lorsque le service qui leur est attribué sur la grille n'est pas prévu pour la période donnée... C'est ainsi que vous pourrez croiser certains de nos machinistes sur les lignes 21 28 38 67 88 216 N14 N21 ... ou que vous découvrez parfois de nouveaux visages sur notre ligne!



Vous êtes intéressé par le job?... La RATP recrute! :

Cliquez sur ce lien pour plus de détails...

ou bien adressez votre candidature (CV + lettre de motivation) à la
RATP, Recrutement, GIS/DCO, 9 rue Belliard, 75889 PARIS CEDEX 18

ou bien cliquez pour remplir le formulaire ici...
(ou par e-mail : recrutement@ratp.fr)


Affiche 38
Cliquez sur notre affiche
pour la télécharger! (141Ko)