La Porte d'Orléans

Ancienne ouverture des fortifications qui s'ouvrait sur la route menant à la ville d'Orléans, elle est la porte la plus au sud de Paris. C'est ici que sont entrés les chars de la Deuxième D.B. lors de la libération de Paris: Le 25 août 1944, le Général Leclerc entre dans la capitale par la Porte d'Orléans debout dans son scout-car, reçoit la reddition du général Von Choltitz et installe son P.C. dans la gare Montparnasse. L'avenue qui mène de la Porte d'Orléans jusqu'à la place d'Alésia et continue Denfert Rochereau, porte d'ailleurs som nom.

La rue du Père Corentin, précédemment rue de la Voie Verte (elle est indiquée à l'état de sentier sur le plan de Roussel en 1730), tient son nom du Père Corentin (1894-1944), patriote résistant, assassiné par les Allemands le 28 juin 1944.

Mobilisé en 1940 et envoyé dans un dépôt à Brest, le père Corentin ne participa pas aux combats de la campagne de France en mai-juin 1940. À l'approche de l'arrivée des troupes allemandes (qui arrivèrent à Brest le 19 juin), il refusa d'être fait prisonnier et rejoignit le couvent Saint-François de Paris, situé 7 rue Marie-Rose dans le 14e arrondissement.

Dès l'automne 1940 il prit une part active dans la résistance. Très impliqué dans les filières d'évasion d'aviateurs et de réfractaires et accueillant dans son couvent des responsables importants de la résistance à la veille de la Libération, le Père Corentin Cloarec fut identifié par les services de la Gestapo et abattu dans le cloître du couvent. Transporté mourant dans une clinique toute proche rue Sarrette, il y décéda en début d'après-midi, après avoir affirmé que ses agresseurs avaient délibérément tiré sur lui et avoir pardonné à ses assassins disant également : « J’offre ma vie pour mes frères et pour le pays »


à voir...

Il n'y a hélas plus grand chose à voir désormais... C'est au bout de cette rue que se situait le dépôt centenaire où étaient remisés les autobus de la ligne 38. Celui-ci est aujourd'hui démoli et est en cours de reconstruction, avec un immeuble d'habitation au dessus. Si vous cliquez sur l'image prise de cet ancien dépôt, en dessous de ce texte, vous pourrez voir des photos prises quelques jours avant sa destruction, avec sa belle verrière et ses années d'histoire.

Découvrir les photos du dépôt
prises avant sa démolition...


à découvrir...

La pizzeria l'Amaretto, au 57 de la rue du Père Corentin , juste avant notre terminus arrivée... où l'on sert de délicieuses pizzas faites à l'ancienne.. Ambiance sympathique et prix raisonnables!

Le café crêperie Rouge Pomme , premier bistro à gauche lorsque l'on sort du terminus... Joli déco, ambiance sympa...

Le restaurant Autopassion , endroit étonnant où l'on mange d'excellents plats dans une ambiance sympathique avec une décoration axée "course automobile".

Lors de votre visite à Paris, nous vous conseillons l'Hôtel Virgina . Hôtel de charme (dans le 1er quartier vert de Paris), situé juste au terminus du Bus 38, rue du Père Corentin.

La Boulangerie aux Jardins de Paul'Ha , au coin de la rue du Père Corentin et de la rue Beaunier... Hyper sympa, on y mange des casse-croûtes variés à toute heure... et on peut même consommer sur place dans une ambiance colorée très conviviale... C'est ici que Renaud, le chanteur, natif du quatorzième arrondissement, à acheté pour la première fois les fameux bonbons, titre d'un de ses premiers grands succès: Les Mistral gagnants! Une dédicace est visible à l'entrée (voir photo)

L'autre Boulangerie pâtisserie Thévenin , à la sortie du terminus, avenue du Général Leclerc. Récemment rénovée, on y fait souvent la queue, car c'est délicieux!! ;-)

Découvrez Busity! L'appli interactive pour
découvrir Paris à travers ces autobus...

à visiter...

Le terminus se situe tout proche du Parc Montsouris : il fait partie des parcs voulus par Napoléon III et le préfet Haussmann pour assainir Paris et offrir aux classes laborieuses des poumons de verdure sur le modèle de Londres (Il a été aménagé par l'ingénieur Alphand entre 1867 et 1878 sur le site d'anciennes carrières). Il créa un paysage vallonné, aménagea un lac, des cascades et des grottes. Pelouses et bosquets d'arbres complètent cet ensemble et forment un harmonieux et paisible lieu où il fait bon flâner.

Si vous traversez les boulevards des maréchaux, vous pouvez prolonger la promenade à la Cité Universitaire et tous ses bâtiments aux couleurs et architectures de nombreux pays...

Ces deux beaux parcs à visiter et où passer un agréable moment dans un îlot de verdure au sud de Paris.



afin de nous suggérer une adresse, un lieu à
ajouter ou modifier afin d'enrichir cette rubrique. Merci...

 

Nouveau! Découvrez Paris à l'aide d'une application pour smartphone munie d'un audio guide! :

Découvrez l'application Busity!

 
Trafic
Plan de ligne
Accueil
Facebook
....Haut de page...
www.my-meteo.fr
Menu
LE SAVIEZ-VOUS ?
La cour où manoeuvrent les bus est interdite au public...
Arrêt suivant...
 
Porte d'Orléans